Fabrice Lopez

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

« C’est en replaçant le citoyen comme principal acteur politique, économique et social, au sein même de la cité, qu’une société affirmera son aspiration démocratique. »

Agenda

    Navigation

    samedi 20 mai 2017

    20mai

    Les Patriotes

    L’élection présidentielle de 2017 a marqué une grande avancée pour tous les patriotes de France. Nous sommes onze millions à avoir manifesté au second tour de cette élection majeure notre amour pour notre pays et notre volonté de ne pas le voir disparaître dans le magma européiste. Trahis par la gauche et la droite après le référendum de 2005, les patriotes ont désormais de nouvelles perspectives et peuvent regarder l’avenir avec confiance.

    L’élan patriotique qui s’est levé ne doit pas retomber. Le second tour n’est pas une défaite, il est un tremplin. Il faut à présent donner aux idées patriotes les moyens de s’étendre et de s’amplifier afin qu’elles puissent devenir majoritaires dans l’ensemble du pays.

    Nous soutenons Marine Le Pen dans le projet qu’elle a annoncé de fonder une nouvelle force politique pour défendre la France. C’est pour participer à cette transformation profonde que nous décidons de lancer aujourd’hui l’association « Les Patriotes ».Au sein du Front National, elle a vocation à réunir tous les Français qui se reconnaissent dans un patriotisme généreux, au-delà de tout clivage, et qui souhaitent participer à cette aventure inédite dont l’objectif doit être l’émergence d’un grand mouvement patriote de gouvernement. Assurément majoritaires, nos idées doivent accéder au pouvoir.

    Face à une Union européenne qui détruit notre Etat comme nos emplois, il est essentiel que la France retrouve sa pleine et entière liberté et le sens de ses intérêts nationaux. Face aux ravages de la mondialisation sauvage, il est vital de préserver les structures de notre solidarité nationale, mais aussi nos valeurs et notre identité nationale.

    Notre ambition, avec « Les Patriotes », est donc de participer de façon active et positive au développement de ce patriotisme généreux. Nous voulons convaincre les Français que les caricatures véhiculées par le système ne correspondent en rien à la réalité. Non, le patriotisme n’est pas un repli sur soi reposant sur un discours de haine. Au contraire, l’amour de la patrie et la défense de ses citoyens sont les meilleurs moyens de permettre à la France de retrouver son unité et de s’ouvrir au monde, sans mettre en danger la prospérité ou la sécurité de ses habitants.

    C’est en étant généreuse à l’égard de ses propres citoyens que la France pourra redevenir généreuse avec le monde sans créer de divisions ou de tensions.

    Nous appelons donc tous les Français patriotes à nous rejoindre pour construire ensemble le patriotisme du XXIe siècle, à travers une grande refondation politique en vue de préparer l’accession au pouvoir de nos idées.

    http://www.association-lespatriotes.fr/

    jeudi 11 mai 2017

    11mai

    Message de Marine Le Pen

    Chers ami(e)s,

    Au lendemain de ce second tour de l'élection présidentielle qui a vu la victoire du candidat de la continuité, je tenais personnellement à m'adresser à vous.

    Je sais combien ce verdict vous attriste, je mesure pleinement les efforts consentis par toutes celles et tous ceux qui m'ont soutenue dans cette longue et âpre campagne électorale.

    Je me suis engagée dans cette bataille comme je l'ai toujours fait dans les combats précédents, avec une détermination et une abnégation sans faille pour défendre les Français. J'ai pendant ces huit mois de campagne, parcouru le pays sans relâche, défendu dans des conditions d'hostilité incroyables, mon projet et ma vision de la France.

    Je sais combien l'investissement de chacun d'entre vous nous a été indispensable pour mener ce combat. Qu'il me soit permis à travers ces lignes de vous remercier chaleureusement pour votre contribution et votre engagement.

    Nous avons ensemble, depuis que vous m'avez accordé votre confiance pour diriger le Front National, mené toutes les batailles pour la France.

    Nous avons ensemble, fait du mouvement patriote qui est le vôtre, une force majeure, incontournable et indispensable au devenir de notre pays. 

    En à peine 6 ans, les idées que nous défendons se sont imposées dans le débat, nous avons battu un premier record de voix à l'élection présidentielle de 2012, nous sommes devenus à l'occasion des élections européennes et régionales, le premier parti de France avant de rallier ce dimanche 7 mai, 11 millions de Français à notre cause.

    Que de chemin parcouru en si peu de temps, que de balises posées pour l'avenir qui doivent nous permettre d'aller encore plus loin et plus vite vers l'objectif à atteindre que nous nous sommes fixé : rendre à la France sa souveraineté et aux Français leur liberté.  Vous êtes, je le sais, des combattants de la liberté, de ceux qui ne renoncent pas dans l'échec ni face aux défis et à l'adversité.

    Cette élection présidentielle a profondément bouleversé la vie politique française. Les vieux partis ont été balayés, les clivages traditionnels entre la gauche et la droite, engloutis, la France est désormais entrée de plain-pied dans la confrontation idéologique de demain : l'opposition entre les mondialistes et les patriotes.

    Dans ce débat nouveau et essentiel, nous incarnons avec 11 millions de Français, l'opposition nationale, la seule capable de porter un projet clair et solide, fondé sur la défense exclusive des intérêts de nos compatriotes.

    Face à un président de la République déjà fragilisé, ce projet n'aura de force et d'écho que s'il est porté par une majorité de députés patriotes.

    Les élections législatives des 11 et 18 juin sont l'occasion unique pour chaque Français, non seulement de faire entendre sa voix mais de la faire entrer et retentir à l'Assemblée nationale pour les cinq années à venir.

    Chacun doit se sentir engagé, concerné par ce scrutin crucial. La France a certes perdu une bataille, mais elle n'a pas rendu les armes.

    L'enjeu qui concerne notre avenir, celui de nos enfants et des générations à venir, nous commande de repartir plus déterminés que jamais au combat, avec comme certitude que ce qui s'entreprend avec amour pour la France, finit toujours par triompher.

    Je compte plus que jamais sur vous

    lundi 8 mai 2017

    08mai

    Résulttats de l'élection du Président de la République

    Résultats globaux du second tour de l'élection du Président de la République

    Le second tour de l’élection du président de la République s’est tenu le 7 mai 2017 avec près de 47 millions d’électeurs appelés aux urnes. Les résultats centralisés par le ministère de l’intérieur, incluant les Français à l’étranger, sont les suivants :

    I – Participation aux scrutins (périmètre : France entière)

     

    Nombre

    % des inscrits

    % des votants

    Inscrits

    47 568 693

     

     

    Abstention

    12 101 366

    25,44%

     

    Votants

    35 467 327

    74,56%

     

    Blancs

    3 021 499

    6,35%

    8,52%

    Nuls

    1 064 225

    2,24%

    3,00%

    Exprimés

    31 381 603

    65,97%

    88,48%

    II – Résultats complets (périmètre : France entière) :

    Candidats

     

    Voix

     

     

    Nombre

    % des inscrits

    % des exprimés

    M. Emmanuel MACRON

    20 743 128

    43,61%

    66,10%

    Mme Marine LE PEN

    10 638 475

    22,36%

    33,90%

     

     

     

     

    Total

    31 381 603

    100%

    100%

    Le taux de participation (France entière) s’est élevé à 74,56% des électeurs inscrits lors de ce second tour. Il était de 77,77% au premier tour sur le même périmètre. Ces résultats sont donnés sous réserve des rectifications éventuelles que le Conseil constitutionnel, garant de l’élection, est susceptible d’apporter avant de proclamer les résultats définitifs.

    Source : http://elections.interieur.gouv.fr 

    samedi 4 février 2017

    04fév

    Les 144 points du Projet présidentiel de Marine Le Pen

    Découvrez les 144 points du Projet présidentiel de Marine Le Pen, bonne lecture !

    vendredi 20 janvier 2017

    20jan

    Lettre de Marine - Edito n°4

    Mes chers amis,Cette semaine encore je suis allée à la rencontre des Français, et notamment au Technopôle de Forbach, où j’ai eu le plaisir de visiter une entreprise exceptionnelle qui représente ce que je veux pour la France : la révolution de la proximité. En effet, cette entreprise, Fermap, un fabricant de portes et fenêtres, est une exception, tant la production dans ce domaine est aujourd’hui la plupart du temps faite à l’étranger. Je veux relocaliser la production, au plus près du consommateur, et ainsi défendre le « fabriqué en France ». Cela présente plusieurs avantages : c’est plus écologique (on évite les transports sur de longues distances), cela permet de faire travailler des salariés français, et donc de faire baisser le chômage, et cela signifie aussi que nous pouvons avoir la certitude que les normes sociales et environnementales ont été respectées lors de la production.

    Mais cette révolution de la proximité, ce développement du « fabriqué en France », ne sont possibles que si nous prenons des décisions fortes. Il faut d’abord cesser de subir la concurrence déloyale de pays qui profitent à fond d’une mondialisation non maîtrisée. Et pour cela, nous libérer des chaînes de l’Union européenne, qui empêchent tout protectionnisme intelligent, tout patriotisme économique, ou encore toute possibilité d’adapter notre monnaie. Il serait par exemple tout à fait légitime que les commandes publiques, de la part de l’Etat ou des collectivités, fassent d’abord travailler les entreprises françaises, cela les aiderait beaucoup. Eh bien c’est interdit par le droit de l’Union européenne.

    Ces thèmes sont essentiels, mais il est parfois compliqué de faire passer ces messages aux Français, tant de fausses croyances sont ancrées dans la population, comme cette idée pourtant saugrenue que l’Union européenne nous protègerait dans la mondialisation, ou encore que nous ne pourrions rien faire pour réindustrialiser la France, que nous ne serions plus capables de rien. Alors, inspirez-vous de ce que vous trouvez dans cette lettre pour convaincre nos compatriotes. N’hésitez pas à utiliser les exemples que vous pouvez piocher dans nos publications, sur tous les sujets, pour échanger avec ceux qui doutent encore ou succombent aux sirènes de la pensée unique.

    Bonne lecture ! Et comme chaque semaine, permettez-moi de vous souhaiter une belle campagne !

    - page 1 de 25